Lettre d’information, octobre 2009

jeudi 12 novembre 2009
par  A Plée
popularité : 34%

Et à tous ceux qui nous soutiennent, par leurs dons, leurs participations, et leurs présences aux manifestations,

Chers amis,

Comme chaque année, en juillet, une délégation s’est rendue à Sandaré, notre commune jumelle au Mali pour faire le bilan des actions menées ensemble et continuer nos échanges culturels et amicaux.

Elections municipales maliennes 2009 : Nous avons pris connaissance de la nouvelle équipe municipale et félicité le maire Monzon Aly Coulibaly, pour sa troisième élection. Cette équipe va élaborer un plan de développement de la commune qui sera le document de base pour connaître les points sur lesquels notre appui sera sollicité pour les 6 prochaines années.. Dans le cadre de notre travail en relation avec Essonne-Sahel, Trans-Aide appui un programme de formation des élus qui va permettre aux équipes municipales d’acquérir, ou perfectionner, les compétences nécessaires à leur mandat.

Suivi de la construction du barrrage de Samantara : Ce projet initié et financé par les migrants du village a été soutenu financièrement par le co-développement français, par Essonne-Sahel et Trans-Aide qui ont, en outre, apporté les compétences techniques de leur ONG malienne relais Kared. L’ouvrage est terminé et magnifique. Les premières pluies qui ont commencé durant notre voyage vont inonder 16 hectares de terre sur lesquels la culture du riz est lancée et le maraîchage pratiqué à plus grande échelle. Il contribuera ainsi à recharger les nappes phréatiques, à diversifier l’alimentation et à permettre l’augmentation des revenus financiers.

Barrage de Seridji : De fortes pluies, il y a 2 ans en avaient détruit une partie. Le montant des travaux était très important et il y a eu quelques difficultés à trouver les fonds nécessaires aux réparations, réunis finalement au printemps 2009. Les conditions climatiques ont empêché de commencer les travaux (très fortes chaleurs nuisant à la fabrication du ciment). Les travaux seront exécutés à l’automne.. Malgré l’endommagement de la construction, l’été dernier, les villageois avaient réussi à exploiter les terres et avaient fait une récolte de riz correcte. Il faut espérer que cette année le barrage continuera à supporter les fortes pluies et qu’il en sera de même.

Le barrage de Diabé mis en eau l’an dernier a bien fonctionné. Les premières récoltes expérimentales ont été prometteuses : 5 tonnes 6 de riz sur une surface de 20 hectares. D’autres cultures ont été lancées : céréales sèches (mil, arachide, maïs) et du maraîchage.

Radio rurale Ce projet financé et soutenu par de nombreuses parties ( les villageois, les migrants, Trans-Aide, le Conseil général, la commune de Draveil, la Francophonie Canadienne), a pris son rythme de fonctionnement. Des problèmes techniques surviennent fréquemment, dus aux difficultés climatiques et au manque de techniciens sur place, mais ils trouvent toujours une solution. C’est un relais majeur d’information auxquels les villageois tiennent et qui fait maintenant partie de leur paysage relationnel.

Maraîchage des femmes : Trans-Aide a contribué, en 2008, à l’achat d’un terrain pour la coopérative des femmes. Celui ci va leur permettre de faire un projet cultural à long terme. Après le maraîchage elles y sèmeront du riz. Elles ont initié la culture du sésame qui semble d’un bon profit. et vont renforcer cette culture avec les conseils d’une ONG : Afrique verte. Le grenier à oignons créé l’an passé, avec l’aide de Trans-Aide, fonctionne, il leur permet de conserver le produit plus longtemps et de le vendre à une époque plus rentable.

Avec la création des communes et la mise en place de la décentralisation, les villageois sont dans une dynamique de progrès. La construction d’une route internationale, l’arrivée de l’électricité, la mise en place d’un château d’eau avec robinets dans plusieurs points du village , la construction de micro-barrages, la radio rurale, l’arrivée du téléphone portable, ont un coût, mais nous constatons que de plus en plus de villageois peuvent en bénéficier.

La vie est encore très difficile à Sandaré , mais les faits sont là pour affirmer qu’au Sahel on peut faire progresser le niveau de vie et permettre aux habitants l’espoir d’y vivre correctement.

A Draveil,

Nous avons mené nos animations habituelles (semaine culturelle africaine en février, journée de l’eau, participation aux manifestations du Cente Social et Culturel au cours de l’année, animations associatives organisées par la mairie etc...

Pour la deuxième année consécutive nous avons coordonné un certain nombre d’associations et de bonne volontés citoyennes à l’occasion de la « semaine de la solidarité internationale » qui va se tenir du 14 au 22 novembre. Vous trouverez ci joint un tract d’invitation à la séance d’ouverture qui se tiendra le :

dimanche 15 novembre au Café Cultures à 17HH0. Un documentaire de Yann Arthus-Bertrand sera projeté, suivi d ’un débat ; « Vu du Ciel :Protéger l’eau c’est défendre la vie » Il sera précédé de 2 clips d’Amnesty international et d’un clip d’habitat et Humanisme

Nous serons heureux de vous y accueillir

PS : Pour information - La quinzième manifestation culturelle africaine est programmée du 11 au 21 février 2010 au château de Villiers à Draveil.

Pour le conseil d’administration de Trans Aide Draveil
La secrétaire
Maryvonne Oizan-Chapon


Navigation

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois